Le projet Skool est présentement en développement. Il consiste à mettre sur pied différents types de formations spécialisées en affaires électroniques pour favoriser le développement et l'adoption des TIC dans vos organisations.
Osmose Interactif inc. /

Blogue

Suivez-nous sur les médias sociaux

Twitter Facebook YouTube

5 composantes d’une procédure d’inscription sans douleur

L’une des frustrations les plus fréquentes d’Internet est d’avoir à s’inscrire à des dizaines de sites. Comme si ce n’était pas assez agacant d’avoir à ouvrir un compte à répétition, plusieurs sites font de leur procédure d’inscrption une barrière que bien des utilisateurs choisissent de ne pas franchir.

Dans ce billet, je décrit les 5 composantes d’une procédure d’inscription « sans friction » que nous avons implémenté dans Winston pour démontrer quelques meilleures pratiques du design de ce mal nécessaire.

1. Rendre le site utilisable sans s’inscrire

De moins en moins d’utilisateurs désactivent les cookies dans leurs navigateurs. Non seulement les peurs exagérées des dernières années sont de moins en moins présentes mais en plus, l’utilisation des cookies est devenue monnaie courrante dans bien des sites web.

Et pour cause.

L’utilisation des cookies permet de reconnaître le visiteur afin qu’il puisse utiliser le site sans avoir à se connecter à chaque fois. 

Mais pour améliorer encore plus l’expérience du visiteur, les designers de sites web devraient permettre à l’utilisateur de se servir du site sans ouvrir de compte, jusqu’au moment où il souhaite sauvegarder ses informations « pour de bon » dans un compte auquel il pourra revenir.

L’avantage de procéder de cette manière est de permettre aux visiteurs de votre site web de s’investir dans le site AVANT d’avoir à s’inscrire. Une fois qu’ils ont fait un investissement de temps et qu’ils ont vu les avantages d’utiliser le site, ils seront plus enclins à s’inscrire.

Techniquement, c’est très simple.

Lorsqu’un visiteur ouvre une session, vous lui créer un compte et lui assignez une session. Lorsqu’il décide de s’inscrire, vous ajoutez les informations requises (nom d’utilisateur, mot de passe, courriel, etc.) à ce compte.

2. L’inscription doit offrir des bénéfices clairs et l’utilisateur doit les comprendre

Les utilisateurs de site web n’aiment pas avoir à s’inscrire à un site et ne le feront pas à moins que l’inscription soit avantageuse.

thumbnail_signup_benefitsPrenons l’exemple de Winston.

Le système vous permet de créer un voyage et de l’organiser sans avoir à vous inscrire. Cependant, si vous ne vous inscrivez pas, votre cookie ne suffira pas à garder en mémoire le voyage si vous changez d’ordinateur.

Par conséquent, il y a un avantage clair à s’inscrire pour l’utilisateur : sauvegarder son voyage. Il a probablement mis quelques minutes à planifier un début de voyage et il veut pouvoir y revenir plus tard. Cette raison l’incite à s’inscrire.

3. Demandez le strict minimum

Trop souvent, un site m’offre de télécharger un « whitepaper » et me demande de remplir 18 champs d’information personnel (quoi? vous voulez savoir mon salaire annuel pour que je puisse télécharger votre whitepaper? Ben laisse donc faire d’abord!).

Généralement, le concepteur du site s’est dit qu’il pourrait utiliser ces informations pour segmenter sa clientèle de 18 manières différentes. Et puis tant qu’à faire un formulaire, pourquoi pas le demander, n’est-ce pas?

Wrong!

Premièrement, une bonne partie des gens vont quitter à moins que vous offriez un service extrèmement avantageux. Deuxièmement, ceux qui vont répondre vont mentir (si il y a 30% des utilisateurs dans votre base de données qui ont l’adresse courriel asdf@asdf.com, ne cherchez plus pourquoi!). 

Rappelez-vous, la procédure d’inscription n’est là que pour permettre aux gens d’utiliser certaines fonctions du site, pas plus!

Par conséquent, vous n’avez besoin de savoir qu’une chose : mon adresse courriel. Pas besoin de savoir mon nom, pas besoin de me demander de choisir un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Vous prenez mon courriel (qui sera aussi mon nom d’utilisateur, comme ça je vais m’en souvenir) et vous m’envoyez un courriel avec un mot de passe généré automatiquement (que vous me proposerez de changer après avoir confirmé mon adresse courriel).

4. La pente descendante de l’information personnelle

« Plus vous mettez d’efforts dans quelque chose, plus vous commencez à vous sentir propriétaire de ceci… »

Dan Ariely, Predictably Irrational

Ok, maintenant que mon compte est créé (et que j’ai déjà un investissement de temps dans le site), vous pouvez demander un peu plus de détails. 

Page en attendant le courriel de confirmation C’est la nature humaine. Une fois que vous avez investi dans quelque chose, c’est plus facile de vous convaincre d’augmenter votre investissement (une garantie prolongée avec ça? et pourquoi pas la protection anti-rouille?).

Dans Winston par exemple, nous demandons le nom seulement APRÈS que le courriel à été entré et que le compte est créé.

Et nous rendons cette étape facile (et logique) en demandant cette information « pendant que vous attendez » le courriel de confirmation de l’abonnement. Ce qui amène l’utilisateur à se dire « Tant qu’à attendre après le courriel, pourquoi pas en profiter pour personnaliser un peu mon profil? ».

De plus, comme mentionné au point #2, nous expliquons à l’utilisateur les bénéfices qu’il retirera en échange de son nom (identifier ses commentaires et s’identifier lorsqu’il partage ses voyages avec ses amis et sa famille).

5. Permettez-leurs de s’exprimer et de s’amuser un peu!

Les êtres humains ont tendance à vouloir démontrer leur originalité et leur personnalité. Anthropomorphiser des objets inanimés si vous me permettez d’utiliser des grands mots! :)

Lorsque vous développez une procédure d’inscription, vous devriez donner aux gens des outils qui leur permettrons de s’exprimer et de personnaliser leur profil. Ils se sentiront alors plus investi dans l’application et seront plus satisfait de l’expérience… Ça ne vous servira à rien en tant que « marketeur » que monsieur X puisse uploader sa photo mais monsieur X sera content et c’est ce qui compte!

Dans Winston, pendant l’attente du fameux courriel de confirmation, nous avons intégré une fonction qui permet d’uploader ou de choisir un avatar.

Encore là, il faut que ça soit facile et sans douleur. Tous les utilisateurs n’ayant pas une photo bien cadrée à portée de clic, nous avons choisi et intégré des avatars qu’ils peuvent sélectionner facilement. 

Le résultat est plus grand que la somme des parties

Pour vous montrer ce que tous ces petits détails donnent en bout de ligne, voici une vidéo qui montre l’inscription à Winston :

 

Voir aussi : 

Screens Around Town: Digg, The Nonist, Others Online (SVN)
Web From Design, Filling In The Blank (LukeW)
Predictably Irrational, The High Price Of Ownership (Wikipedia)

Publié le par André-F. Landry | Posted in UX | Commentaires fermés

Catégories