Le projet Skool est présentement en développement. Il consiste à mettre sur pied différents types de formations spécialisées en affaires électroniques pour favoriser le développement et l'adoption des TIC dans vos organisations.
Osmose Interactif inc. /

Blogue

Suivez-nous sur les médias sociaux

Twitter Facebook YouTube

La prochaine phase

Comme je disais un peu plus tôt, la bulle du Web 2.0 tire à sa fin. Ce qui m’amène à réfléchir à ce qui va suivre après que la bulle ait éclatée.

Pour ceux qui s’en souviennent, le web 2.0 est né suite à l’éclatement de la bulle technologique. Pendant la bulle technologique, les entreprises ont investi massivement dans l’infrastructure et ont développé des technologies sans comprendre la portée de celles-ci :

  1. L’hébergement web mutualisé, aujourd’hui appelé cloud-computing, qui permet de lancer un service web sans investir des sommes importantes pour mettre en place un centre de données;
  2. Les sites web dynamiques qui permettent à l’utilisateur d’interagir avec une page web et d’y entrer des informations;
  3. L’AJAX qui permet de communiquer entre un navigateur web et le serveur, réduisant ainsi la latence des applications et offrant une meilleure expérience utilisateur.
  4. L’accès Internet HV qui permet maintenant d’accéder rapidement à toute sorte de contenus.

Ces trois dérivés de la bulle technologique du début des années 2000 ont permis l’éclosion de nouveaux usages des TIC. Les blogues puis Twitter et Facebook. Les applications web SaaS puis les API qui permettent de les relier entrent-elles, etc.

Afin de publiciser ces innovations auprès du public, les gens se sont mis à utiliser le vocable Web 2.0 pour désigner toutes ces innovations successives et complémentaires.

Pendant que le public digérait cette nouvelle vague d’innovation à grand coup de poke sur Facebook et de cueillette de fraises sur Farmville, les technologies évoluaient en arrière-plan. Les technologies du web 2.0 ont maintenant été démocratisées. Tout le monde peut maintenant ouvrir un blogue, partager sur Twitter et louer un serveur web pour vendre en ligne.

Tout comme les technologies sous-jacentes à la bulle 1.0 sont devenues les piliers de la bulle 2.0, il est opportun de se demander quelles technologies sous-jacentes du web 2.0 seront les piliers de la prochaine phase.

1. Une diversité de client pour la collecte et la diffusion d’informations

Iphone, Ipad, Android, PC, Laptop, Arduino, Télévision, etc. Il est maintenant possible de collecter tout type d’information (texte, audio, photo, vidéo, etc.) facilement et n’importe où. Il est maintenant possible de manipuler ces informations selon le contexte (Iphone pour manipulations simples, PC pour manipulations complexes, etc.).

2. Une standardisation des protocoles d’échange de données

JSON et les API RestFull pour la transmission, OAuth pour l’authentification et les autorisations d’accès. Il est maintenant très facile de s’échanger des données pour les inter-relier entre elles et en ressortir du sens.

3. Des systèmes de base de données permettant plus de flexibilité en terme de structure de données

Les BD NoSQL qui permettent désormais de créer des stores de données sans trop de structure, de faire évoluer ces schémas dynamiquement et de les répliquer et de les diffuser à large échelle en temps réel sans trop d’investissement préalable en optimisation.

Une perspective historique et la prochaine phase

Le web 1.0 avait pour but de connecter les ordinateurs entre eux. Le web 2.0 avait pour but de connecter les gens entre eux pour leur permettre d’échanger. Le web 3.0 pourrait bien avoir pour but de connecter l’information disponible un peu partout pour en faire ressortir du sens. Siri est une première tentative de cette prochaine génération. Imaginez Siri dans 10 ans…

Ces données et informations seront disponibles à la demande, comme vous avez aujourd’hui la possibilité de louer un serveur ou un logiciel pour quelques mois sans faire d’investissement initial pour l’acquérir.

Par exemple, vous voulez lancer un site web dans le domaine des entreprises locales et avez besoin d’une liste de tous les commerces au Canada? Payez 50$ / mois à Pages Jaunes et vous avez votre liste constamment à jour. Plus besoin d’embaucher des gens pour créer et tenir à jour cette liste, il y a un fournisseur spécialisé dans ce type de données. Les exemples de cette prochaine vague abondent si vous savez ce que vous cherchez.

Voir aussi

http://www.osmoseinteractif.com/blogue/lapplication-intelligente/

http://www.bothsidesofthetable.com/2010/12/09/data-is-the-next-major-layer-of-the-cloud-a-major-victory-for-startups/

http://rogerandmike.com/post/16406822036/heres-mike-at-founder-showcase-discussing-the

Publié le par André-F. Landry | Posted in Général | Un commentaire

Trackbacks

  1. [...] aussi : La prochaine phase à propos de ce qui va suivre le web 2.0 selon moi. Partager :e-mailImprimer Publié le avril [...]

Catégories