Le projet Skool est présentement en développement. Il consiste à mettre sur pied différents types de formations spécialisées en affaires électroniques pour favoriser le développement et l'adoption des TIC dans vos organisations.
Osmose Interactif inc. /

Blogue

Suivez-nous sur les médias sociaux

Twitter Facebook YouTube

Rétrospective Février 2011

Comme le veut la tradition, voici la rétrospective mensuelle!

1. Presto avance

Presto est une solution de gestion des coûts et des achats pour l’industrie de la restauration et autres entreprises du même genre (cafétérias, résidences et maisons de retraite, traiteurs, etc.).

Le logiciel sera bientôt prêt pour une phase d’expérimentation qui aura lieu en avril. Nous pourrons ensuite passer à une commercialisation à plus large échelle.

2. Refonte du site web d’Osmose Intéractif

Afin d’harmoniser les différents sites d’Osmose Intéractif et de mieux organiser le contenus, nous travaillons présentement à la refonte.

3. Ajout de statistiques dans Proximag

Des statistiques de ventes par produits sont maintenant disponibles pour faciliter la production des rapports demandés par les certificateurs bio. Tous les détails au http://www.osmoseinteractif.com/blogue/nouveaute-proximag-statistiques-de-vente-par-produit-et-rapports-de-vente/

4. Nouveau projet : Skool

Inspiré de ce Khan Academy a fait pour les mathématiques, la physique et la chimie, Skool aura pour objectif de rendre autonome un maximum de gens dans l’utilisation des TIC. Vous y trouverez tutoriels et astuces pour savoir comment utiliser différentes plateformes et logiciels web. À ces tutoriels gratuit viendront se greffer des formations plus poussées sur les stratégies et tactiques d’utilisation de ces solutions.

Le patator du mois :

Simon Kearney le fils de Annie Cyr de Carleton et Michel Kearney de Nouvelle compétiteur au concours « Je joue de la guitare » de Belle et Bum. Un gros bravo!

Tenez bon, le temps d’ensolleiment augmente jour après jour et l’hiver sera bientôt terminée,

Bon mois de mars à tous! 

André-Francois Landry

Publié le par André-F. Landry | Posted in Nouvelles d'Osmose | Laisser un commentaire

Nouveauté Proximag : Statistiques de vente par produit et rapports de vente

Quand on ajoute des stats et des rapports, c’est parce que les bases du produit sont couvertes! En plus des statistiques opérationnelles de distribution des commandes, Proximag dispose déjà des statistiques suivantes  :

Distribution du montant de commande

Fréquence de commande par client

Évolution des ventes totales et par point de chute


Rapports

Proximag dispose également de rapports :

  • Des montants perçus en abonnement
  • Des ventes et commissions par producteur pour chaque livraison
  • Des commandes par points de chute
  • Des quantités de commandes par producteur
  • etc.

Nouveautés : Statistiques de ventes par produit

Mais en plus de celles-ci, nous avons ajouté des statistiques de vente par produit pour 2 raisons :

  • Mieux planifier la production;
  • Pouvoir sortir des rapports de vente par produit pour simplifier la production des informations pour certification bio.

C’est là tout l’avantage d’un logiciel web avec une base de données plutôt que des fichiers Excel : une fois les données dans la base de données, il est possible d’en ressortir des statistiques et des graphiques facilement!

Publié le par André-F. Landry | Posted in Nouvelles d'Osmose, Proximag | Un commentaire

The smart app

10 years ago, when I started building web apps, you had to be an evangelist. You came up to people and said « We can build this app and it’s going to be a web app, which mean you won’t need to install and maintain software » and they said « Wow! » because it was really hard and costly to maintain software.

But then, 5 years ago, people became used to the idea of web apps and the pitch became « We can build a simplified web app for you, because web apps are complex and full of features you don’t need » and people said « Wow! » because it was really hard to use first-gen web apps which meant adoption was very slow.

Now, the next phase is coming up : the smart app.

When you go to people and tell them you can build an app for them, they assume it’s going to be a web app. And they want a simple app because who would want a complex app, right?

So when you say « I can build a simple web app for you », they say « Ok… what else? ».

We really are at a point where the convergence of an arsenal of web technologies (HTML5, Mobile, API, AJAX, etc.) and a high adoption rate of web apps will allow us to advance to this next phase.

Think about all the repetitive tasks you do. Or about all the stuff you need to remember. Or about the stuff you can’t do because you can’t have access to some data that exist somewhere else. Or about all the correlations you could discover with appropriate data analysis tools and all the predictions and operational changes you could make with the right information.

The smart app is more than just a web app. It’s more than just a simple app.

It’s an app whom you delegate some of your cognitive tasks to focus your attention on higher value tasks.

Smart apps have a lot of potential and benefits. And it’s coming soon to a screen near you!

Publié le par André-F. Landry | Posted in Innovation et R&D | Laisser un commentaire

L’application intelligente

Il y a 10 ans, quand j’ai commencé à développer des applications web, il fallait être un évangéliste. Vous arriviez à quelqu’un en disant « Je peux bâtir un logiciel sous forme d’application web, ce qui vous évite d’avoir à installer et maintenir des logiciels sur vos ordinateurs » et les gens disaient « Wow! » parce que c’était vraiment difficile d’installer et de maintenir des logiciels.

Mais ensuite, 5 ans plus tard, les gens sont devenus habitués aux applications web et le pitch est devenu « Nous pouvons bâtir une application web simple pour vous car les applications web actuelles sont très complexes et remplies de fonctions dont vous n’avez pas vraiment besoin » et les gens disaient « Wow! » parce que les applications web de première génération était complexe et difficile à utiliser ce qui rendait l’adoption plus difficile.

Maintenant, une nouvelle phase se profile à l’horizon : l’application intelligente.

Quand vous dites aux gens que vous pouvez bâtir une application pour eux, ils prennent pour acquis que ce sera une application web. Et ils veulent une application simple car qui voudrait une application complexe, n’est-ce pas?

Donc lorsque vous dites « je peux bâtir une application web simple pour vous », la réaction devient « Ok… quoi d’autre? ».

Nous sommes vraiment rendu au point où la convergence entre les capacités technologiques (HTML5, Mobile, API, AJAX, etc.) et l’adoption par les utilisateurs vont nous permettre de passer à une nouvelle phase du web : les applications intelligentes.

Pensez à toutes les tâches répétitives que vous faites. Ou à toutes les choses dont vous devez vous rappeler. Ou à toutes les choses que vous ne pouvez pas faire parce que vous n’avez pas accès à des données existantes. Ou aux corrélations que vous pourriez découvrir avec des outils d’analyse appropriés et aux prédictions et changements opérationnels que vous pourriez faire grâce à ces informations.

Une application intelligente est plus qu’une application web. Plus qu’une application simple.

C’est une application à laquelle vous déléguez certaines de vos tâches cognitives afin de focaliser votre attention sur les tâches qui méritent vraiment votre attention.

Ces applications intelligentes vont ouvrir de nombreuses portes et avoir d’importants bénéfices. Et elles seront bientôt sur un écran près de chez vous!

Publié le par André-F. Landry | Posted in Innovation et R&D | Un commentaire

0.837486328502 (Test empirique de la corrélation entre diversité de l’offre et ventes)

Plusieurs personnes disent que la variété des produits offerts à une incidence directe sur les ventes et qu’il est toujours mieux d’avoir une grande diversité de produits. Mais moins de gens peuvent pointer vers une démonstration empirique de cette corrélation.

Et comme je suis curieux et un grand maniaque de statistiques de tout genre, j’ai pensé faire une expérience pour tester cette hypothèse en utilisant les données réelles du réseau Baie des Saveurs.

Alors voici la corrélation entre le chiffre d’affaires d’une livraison (n=34) et le nombre de produits différents offerts : 0.837486328502

Ce n’est pas une corrélation directe, mais à ce niveau, je crois qu’on peut dire que plus grand est le nombre de produits que vous offrez, plus élevé sera votre chiffre d’affaires. Ceci étant dit, il ne s’agit pas pour autant d’une relation de cause à effet

Maintenant, voici la corrélation entre le montant moyen de commande et le nombre de produits offerts : 0.25385964963

Presque pas de corrélation!

L’hypothèse évidente que je vois est la suivante : plus grande est la diversité de produits, plus vous aurez de clients différents, mais ceux-ci ne commanderont pas nécessairement plus pour autant.

Publié le par André-F. Landry | Posted in Marketing scientifique, Proximag | Laisser un commentaire

Segmentation touristique …

Je n’ai jamais compris pourquoi les organismes de promotion touristique divisent leurs sites web et guides touristiques par type de produits (hébergement, restauration, attraits, activités, etc.) plutôt que par des thématiques adaptées à des clientèles cibles / contextes de voyage (ex. Gastronomie/Épicurien, Sportifs, Vacances annuelles avec la famille, congrès en ville, etc..).

Je n’ai jamais compris pourquoi les organismes s’entêtent à vouloir présenter une seule image de marque et un seul message plutôt que de décliner leur message et approche en fonction des différentes clientèles.

Il me semble que c’est beaucoup plus simple de démontrer la diversité de l’offre de cette façon et d’adapter les tactiques et le message en fonction des différentes clientèles et des différents produits tout en gardant une certaine cohérence entre ces déclinaisons.

Et bien voilà que la Mauricie revoit sa stratégie et décide de présenter et regrouper son offre par thématiques :

Tous les détails sont sur le blogue du DG.

Dans mon livre à moi, c’est comme ça qu’il faut faire…

Publié le par André-F. Landry | Posted in Marketing intéractif, UX | Un commentaire

Sélection négative…

Résumé d’une conversation avec un client :

Moi : « Je peux vous charger x$ pour le logiciel et garder les droits pour le commercialiser ou je peux vous charger 10x$ et vous gardez l’exclusivité »

Client : « Ça ne nous dérange pas de payer, ça va devenir un avantage stratégique parce que ça va nous faire économiser beaucoup plus »

Moi : « …… »

Morale de l’histoire :

Sélection négative à l’oeuvre.

Ceux pour qui il y a un avantage significatif veulent garder l’exclusivité. Donc, je ne pourrai pas commercialiser les meilleures idées de logiciels.

Je vais devoir retravailler ma stratégie.

Publié le par André-F. Landry | Posted in Modèles d'affaires, Stratégies de prix | Laisser un commentaire

Février 2011 : Abonnements par courriel à votre blogue WordPress

Dans ce vidéo, vous apprendrez comment intégrer FeedBurner afin de permettre à vos visiteurs de s’abonner à votre blogue par courriel.

Publié le par André-F. Landry | Posted in Astuces du mois | Laisser un commentaire

Timing. . .

En finance, les investisseurs ont une hypothèse quant à l’information : le prix d’un instrument financier (action, obligation, etc.) reflète toute l’information disponible par rapport à cet instrument. Instantanément.

Mais quand je pense à ce qui s’est passé il y a quelques années pendant les mois précédant la crise financière, ça me fait douter de l’efficience des marchés. Du moins dans le sens d’assimiler instantanément toute l’information disponible…

Voyez-vous, de 2005 à 2007, il était déjà clair pour certains investisseurs que le marché des prêts hypothécaires aux États-Unis était mûr pour une correction majeure. De 2007 à 2008, l’information était à la vue de tous quant aux effets qu’auraient ces dérives. Et pourtant, il a fallu attendre au 15 septembre 2008 pour en voir les effets.

Pendant tout ce temps, le marché du crédit et le marché boursier n’a pas assimilé cette information.

Je vous dit ça parce que je veux faire un parallèle avec l’innovation et l’entrepreneurship.

Plusieurs personnes imaginent que s’ils sont au courant de quelque chose (une idée, un nouveau produit, etc.) ça veut dire que tout le monde est au courant. Et cette hypothèse les conduits à croire qu’il est « trop tard » pour développer et mettre en marché leur idée.

Cette hypothèse est aussi invalide que celle par rapport à l’efficience des marchés. Il faut du temps avant de disséminer toute l’information.

Combien de réseaux sociaux existaient avant Facebook? Combien de moteurs de recherche avant Google? Combien de lecteurs MP3 avant l’Ipod? Ou de téléphones intelligents avant l’Iphone?

Les marchés sont efficients à long terme, mais pas à court terme. Ça prends du temps avant que les impacts et conséquences d’une information soit compris de tous.

Ce qui veut dire que vous pouvez lancer votre produit et travailler sur votre idée même si des joueurs sont déjà sur le marché.

Cette idée toutefois un corollaire que certain ne saisiront pas toute de suite… Ceci veut également dire que même si votre produit est réellement bénéfique pour une clientèle, il se peut que bien du temps passe avant que le marché soit prêt à adopter votre innovation.

C’est vraiment cette tension qui représente le défi de l’innovation : arriver sur le marché ni trop tôt, ni trop tard. Et vous ne saurez pas si c’est le bon moment tant que votre produit ne sera pas sur le marché.

Publié le par André-F. Landry | Posted in (ir)rationalité & comportement du consommateur, Innovation et R&D | 3 commentaires

40 millions de visiteurs pour 600 euros

Je n’aurais pas pu inventer ça. Voici un message reçu ce matin copié tel quel (avec les fautes et tout!) :


Début du message réexpédié :

Bonjour,

Je suis un particulier, mon fiancé et moi voulons créer une société de marketing, nous avons plusieurs millier de site affilié de plusieurs société américain, française et canadienne, et dans divers domaine.

Nous voulons faire la promotion de chacun de ses sites.

Nous recherchons une société qualifié qui pourras créer des logiciels de marketing.

Je recherche a travaillé avec une société a long terme, je recherche une société qui à de l’expérience de plusieurs année et qui offre un travail de qualité.

Je voudrais un logiciel qui pourras fait la promotion de n’importe quel site.

Je voudrais que se logiciel, envois des millions de visiteur ciblé a tout les sites que je luis indiquerais.

Les critères du logiciel .

Se que le logiciel dois avoir :

Le logiciel dois pouvoir fonctionner 24/24. Obligatoire

Le logiciel dois emmener du trafic ciblé a dix sites minimum. Obligatoire

Tous les sites qui seront sur le logiciel doivent recevoir du trafic cible. Obligatoire

Tout les sites qui serons sur le logiciel dois recevoir des visites en permanence. Obligatoire

Les visiteurs doivent être des personnes réelles. Obligatoire

Le logiciel doit donner le nombre de visiteur que le site a reçu. Facultatif mais apprécié

Le logiciel dois être simple a utilisé, (un enfant dois pouvoir l’utilise facilement). Obligatoire

Le logiciel dois produire es millions de visiteur ciblé par jours. Obligatoire

J’aurais aimé que chacun de mes sites reçoivent 40 million de visiteurs ciblé par mois. SOUHAIT

Le logiciel dois avoir la langues anglais et française. Obligatoire

Le logiciel dois avoir des options pour augmenté sa performance. Facultatif mais apprécié

Le logiciel dois avoir un mode d’emplois avec des explications simple complet. Obligatoire

Je ne voudrais pas avoir a télécharger se logiciel sur mon PC. Obligatoire

Je voudrais accédé sur se logiciel a partir d’internet. Obligatoire

TRES IMPORTANT :

Mon fiancé et moi n’avons pas un gros capital nous avons un budget de 600euro pour la fabrication de se logiciel.

Mais si vous accepté de fabriqué se logiciel et qu’il est performance, donc qui nous rapport des milliers de dollar.

Vous aurez a fabriqué plusieurs dizaine de logiciel de marketing par an avec un budget de 50,000euro par logiciel, et nous nous engageons a travaillé avec vous a long terme.

Je vous demande de me répondre très rapidement.

Publié le par André-F. Landry | Posted in Pas rapport | Laisser un commentaire

Catégories