Le projet Skool est présentement en développement. Il consiste à mettre sur pied différents types de formations spécialisées en affaires électroniques pour favoriser le développement et l'adoption des TIC dans vos organisations.
Presto /

Blogue

Essai gratuit pendant 30 jours

Inscrivez-vous

Les bases du coût de revient

L’objectif de l’analyse du coût de revient est de permettre aux gestionnaires de déterminer quels changements seront les plus effectifs pour optimiser leur rentabilité.

Si vous pensez à changez vos prix, faire une promotion ou enlevez ou ajoutez une recette à votre menu, l’analyse du coût de revient et surtout des coûts marginaux vous permettra de savoir si ce changement a des chances d’être profitable.

Ce billet se veut une base pour vous aider à mieux comprendre les éléments du coût de revient et l’affectation des coûts.

Le coût marginal

La bataille se gagne ou se perd à la marge. C’est une phrase qui résume bien le concept du coût marginal, un concept crucial dans la gestion des coûts d’une entreprise. Pourtant, peu de gens connaisse ce concept et encore moins en comprennent les implications et l’appliquent au quotidien.

Le coût marginal est le coût de votre dernière unité vendue.

Le coût marginal répond à la question « Est-ce que je peux augmenter ma rentabilité en augmentant mes ventes ou en diminuant mes dépenses? ». Si votre coût marginal est aussi élevé pour votre centième unité que pour votre dixième, il vous sera très difficile de faire croître votre entreprise.

Un exemple très simple du coût marginal serait de comparer un restaurant qui vend 40 assiettes un midi et 50 le lendemain.

Disons pour illustrer l’exemple que chaque assiette se vend 15$ et que le coût des ingrédients est de 5$. De plus, disons que les coûts de main d’oeuvre (serveuses, cuisinier, etc.) et les frais généraux (bâtiment, électricité, propane, etc.) totalisent 350$ / midi.

Le premier midi, les ventes sont de 600 $ tandis que les dépenses sont de 550 $ (350$ + 40 assiettes * 5$). Le profit dégagé est donc de 50$, soit 8.33%.

Le deuxième midi, les ventes sont de 750 $ tandis que les dépenses sont de 600 $ (350 + 50 * 5$). Le profit dégagé est donc de 150 $, soit 20%, pratiquement 3 fois plus pour seulement 25% plus d’assiettes vendues!

Mais cet effet marginal ne fonctionne pas seulement sur les ventes, il fonctionne aussi sur les dépenses.

Prenons notre même restaurateur qui réussirait en étant mieux organisé à réduire son coût de main d’oeuvre et ses frais généraux par service à 300 $, sa rentabilité serait alors de 100$ pour le premier midi, le double de sa rentabilité pour une réduction des dépenses de seulement 10%.

Par conséquent, quand vous souhaitez améliorer la performance de votre entreprise, il est très important de bien maitriser vos coûts et de trouver des façon de réduire les coûts marginaux et d’augmenter le volume des ventes. Ce sont les petits détails qui font la différence quand on est à la marge.

Les éléments du coût de revient

Le coût de revient est composé de trois éléments, les matières premières (MP), la main d’oeuvre (CMOD) et les frais généraux (FG)

Les composantes du coût de revient

Les matières premières comprennent tous les ingrédients utilisés pour réaliser la recette, incluant les sauces et accompagnement.

Les coûts de main d’oeuvre comprennent les salaires et bénéfices marginaux. Il est préférable de calculer les coûts de MOD par rapport nombre d’assiettes servies (voir plus bas).

Les frais généraux sont les coûts reliés à l’entreprise, soit l’administration, la publicité, l’intérêt sur crédit, les taxes, les assurances, l’électricité et le propane, les coûts d’entretien, etc. etc.

L’affectation des coûts de main d’oeuvre et des frais généraux

Bien qu’il soit plutôt simple de déterminer le coût des matières premières (il suffit de prendre la recette et de calculer le coût des ingrédients), les coûts de main d’oeuvre et les frais généraux peuvent être plus compliqués à « affecter », c’est à dire de déterminer comment seront comptabilisés les coûts dans le coût de revient.

Disons que vous vendez 10 assiettes un midi et 25 assiettes le lendemain midi et que les CMOD et les FG étaient de 250$. Est-ce que votre coût de revient est le même?

Pas vraiment. En réalité, la première journée chacune des assiettes vous a coûtées 25$ en MOD ET FG (250$ / 10) tandis que le lendemain, elles ne vous ont coûtées que 10$ en MOD ET FG (250$ / 25). Nous voyons ici encore l’effet marginal sur les coûts.

Par conséquent, lorsque vous souhaitez déterminer votre coût de revient, il est plus juste de ne pas utiliser le temps de préparation de la recette pour déterminer le coût de main d’oeuvre mais bien le coût réel des mois précédents en main d’oeuvre comparativement au nombre d’assiettes servies.

Bien entendu, si vous souhaitez mettre du Cassoulet au menu, le temps de préparation peut être un facteur important à considérer mais dans la majorité des cas, dans le cadre du calcul de vos coûts de revient, il est mieux d’utiliser les coûts totaux et de les affecter selon le nombre d’assiettes servies. Vous obtiendrez alors des données plus juste et mieux adaptées à l’objectif d’établir vos prix.

Ok so now what? Quelques exercices simples

Comprendre les bases du coût de revient est une chose, s’en servir pour prendre des décisions en est une autre. Il y a quelques exercices simples qui peuvent vous aider à savoir si vous êtes dans le « range ».

1. Coût marginal en main d’oeuvre

Ce calcul simple vous permettra de connaître rapidement votre coût marginal en MOD, ou autrement dit, combien me coûte en main d’oeuvre mon prochain client. Plus de détails…

2. Coût marginal en frais généraux

Avec le coût marginal en main d’oeuvre et le coût en frais généraux, vous serez en mesure de déterminer si un investissement en publicité vaut la peine d’être réalisé ou non. Plus de détails…

Vous cherchez un système de gestion du coût de revient pour votre restaurant?

Notre logiciel Presto est spécifiquement conçu pour augmenter votre rentabilité et vous offre tous les outils dont vous aurez besoin pour y arriver. Calcul des coûts de revient, gestion des achats et de l’inventaire, livre de recettes sur Ipad et plus encore.

Essayez-le gratuitement pour voir toutes ses possibilités.

Publié le par admin | Posted in Les formules du comptable | Laisser un commentaire
Tagged , , , ,

Catégories